C'est avec un faste inoubliable que les 20 ans de la SAMO ont été célébrés le mer­­­credi 22 octobre 2014 à Bienne.

 

La ma­nifesta­tion a attiré 60 per­son­nes, dont certaines venues de France et d'Italie. Présidée par Jacques-Alain Voi­­rol, elle s'est déroulée dès 15h00 en présence de la direction d'Omega SA, qui avait tenu à s'associer activement à l'évé­ne­ment. Dans son allocution de bien­venue, le directeur général, Stephen Urquhart, a évoqué brièvement les suc­cès rem­por­tés par la marque, qu'il s'agisse des performances de ses modèles ou du dyna­mis­me de sa distribution. Il était ac­compagné de Jean-Claude Mo­nachon, chef du Développement Produit, Raynald Aeschlimann, directeur des Ventes, et Jean-Pascal Perret, responsable de la Communication et des PR, qui ont joué com­­me lui un rôle clef dans la marche triomphale d'Ome­ga depuis une quin­zai­ne d'années. Le conservateur Petros Protopapas a brossé quant à lui un rapide portrait du nouveau, plus vaste et plus beau Musée qui devrait être inauguré en 2016 (dans le bâtiment actuellement en construction côté est, le long de la rue Gottstatt), et qui sera doté des tech­no­lo­gies interactives les plus avancées.

L'assemblée s'est ensuite déplacée de la salle cinéma du bâtiment E au Musée pour le visiter sous la conduite experte de Petros Protopapas, et de ses assis­tants Loïc Voumard et David Julmi. 

Vers 17h00, tout le monde s'est retrouvé au lieu de départ pour entendre un pas­sionnant témoignage d'André Briel­mann, dernier régleur de précision de la mai­son et détenteur, de 1968 à 1971, des tout derniers records obtenus par Ome­­­ga dans le con­cours de chronométrie de l'observatoire de Neuchâtel. Ce fut en­­suite au tour de Marco Richon, ex-con­servateur, de retracer l'évolution tant des 20 ans de la SAMO que des 30 ans du Musée. L'heure avançant ine­xo­ra­ble­ment, le président Voirol renonça à la projection d'extraits de films historiques, qui avaient été montés en 2006 par André Bessot pour le 90ème anniversaire de Charles-L. Brandt (1916-2007), fondateur de la SAMO.

A 18h30, l'assistance retraversa la rue Stämpfli pour se rendre au restaurant Time Out afin d'évoquer mille souvenirs et partager un excellent repas, offert par Omega, que l'on remercie vivement ici de sa générosité.

Ri-04.12.2014